Le

Le dossier web | Hiver 2011

Les Rencontres cinématographiques du Compa

Les Rencontres cinématographiques du Compa sont la suite d’une réflexion sur les images du monde rural et leur impact. Ces Rencontres ont pour ambition d’aider à regarder et à réfléchir les images d’hier et d’aujourd’hui, de valoriser la connaissance audiovisuelle et la compréhension larges autour des changements qui affectent le rapport rural/urbain. Les films programmés apportent un éclairage original sur le monde rural et ses mutations. Echanges et débats d’historiens, sociologues, réalisateurs, critiques de cinéma prolongent, avec le public, les réflexions menées par le musée.
Gratuit pour tous, ce festival développe également, au fil des éditions, une programmation dédiée aux scolaires (séances et médiation autour d’ateliers thématiques).

© Histoire tragique avec fin heureuse

Autour des films

La programmation de ces Rencontres est le fruit d'un travail de recherche d'un comité scientifique présent depuis le début. Historiens, sociologues, professeurs, spécialistes du cinéma... réfléchissent et échangent sur la thématique et les sous thématiques, puis proposent les films et les documentaires qui illustreront ce sujet. Nous sollicitons également ce comité pour leurs idées de sujets conférences et/ou de débats qui pourraient enrichir les projections et donner une dimension scientifique à ces rencontres. Et pour la dimension "festive", le musée invite le public à se réunir entre deux séances autour d’un petit grignotage (sandwichs, crêpes et boissons), et autour d’un concert de Jazz Manouche le samedi soir. Autour de la thématique, des lycéens proposent un programme de courts-métrages intitulé "Étranges étrangers".

Le comité de sélection

Les historiens et sociologues

Ronald Hubscher : Historien ruraliste, conseiller scientifique des Rencontres. Professeur émérite à l’université de Paris X Nanterre.

Jacques Remy : Sociologue INRA

Les professeurs et spécialistes du cinéma

Guy Chapouillié : Réalisateur et professeur des universités (Toulouse le Mirail)/ spécialiste de l’image du paysan

Dominique Beaufort : Président du Festival Ciné-clap / professeur IUFM

Thierry Méranger : Les cahiers du cinéma- Critique Cinéma- Professeur de lettres au lycée de Dreux et coordinateur du Festival-Regard Ailleurs.

Yann Roblou : Maître de Conférences à l’Université de Valenciennes, où il enseigne, entre autres choses, l’histoire, l’esthétique et la théorie du cinéma américain

Albert Blanchard : Médiateur cinéma à la ville de Chartres

Les institutionnels du cinéma

Josiane Lecuillier : Responsable de la cinémathèque du Ministère de l’Agriculture

Eloïse Joly : Agent de développement territorial en Eure-et-Loir pour Centre Images

Le Compa et la Direction de la Culture

Jean-Marc Providence : Directeur Général Adjoint à la Culture, Conseil Général d'Eure-et-Loir et Directeur du Compa

Mireille Bonnebas : Conservatrice en chef du Compa

Justine Glémarec : Attachée à l’action culturelle d’Eure et Loir

David Lamotte : Responsable de la vidéothèque à la BDEL

Ludivine Nion : Chargée de mission des rencontres cinématographiques

Les invités

Guy Chapouillié : Réalisateur avec une vingtaine de courts et longs métrages à son actif dont plusieurs consacrés à l’agriculture et au monde rural, professeur des universités et Directeur de l'École supérieure d'audiovisuel de l'Université Toulouse-Le Mirail (en 2004) et spécialiste de Marcel Pagnol et de Jean-Daniel Pollet.

Bibliographie : Marcel Pagnol, un inventeur de cinéma, La passe glorieuse de Pierre Canton.

Filmographie : Rien à perdre (2009), La guerre du lait (1972),

Laurent Chevallier  : Réalisateur, chef-opérateur, scénariste, Laurent Chevallier fait ses études à l'école de cinéma Louis Lumière et s'orientent dès le début vers le documentaire puisqu'il rédige un mémoire sur le "père" du film documentaire, Robert Flaherty (1884-1951). Laurent Chevallier débute sa carrière professionnelle en occupant diverses fonctions sur les plateaux de cinéma. Il est successivement assistant réalisateur et chef opérateur sur un certains nombres de films de Jean-Jacques Beineix ou de Patrice Leconte. Laurent Chevallier réalise son premier long-métrage documentaire en 1992 : Au sud du sud, film qui retrace l'histoire, de six hommes de nationalité différentes traversant le continent antarctique avec leurs chiens et des traineaux, du 27 juillet 1989 au 3 mars 1990. En 1995, le voilà aux commandes d'un long métrage de fiction, L'Enfant Noir, qui prend la forme Voyage initiatique d'un jeune villageois, Kouda, traversant toute la Guinée pour se rendre à Conakry poursuivre ses études. Le cinéaste revient cependant au genre documentaire, et réalise aussi des courts-métrages tout au long des années 1990.

Filmographie : Circus Baobab (2000), La vie sans Brahim (2002), La pépinière du désert (2009).

Ronald Hubscher : Historien ruraliste, conseiller scientifique des Rencontres Cinématographiques, Professeur émérite à l’université de Paris X Nanterre, Ronald Hubscher est spécialiste de l’histoire sociale de la France, et interroge le monde rural et les représentations qui en sont faites.

Bibliographie : L'immigration dans les campagnes françaises XIXe-XXe siècle (2005), Cinéastes en campagne (2011).

Yann Roblou : Maître de Conférences à l’Université de Valenciennes, où il enseigne, entre autres choses, l’histoire, l’esthétique et la théorie du cinéma américain. Il est l’auteur d’une thèse et de plusieurs articles sur Stanley Kubrick. Il a également publié sur le cinéma des frères Coen, celui de Martin Scorsese, ainsi que quelques synthèses portant sur le cinéma américain contemporain.

Christian Rouaud : Né en 1948 à Paris, Christian ROUAUD a d’abord été professeur de Lettres, puis responsable de formation audiovisuelle dans l’Education Nationale. Durant cette période, il a réalisé des films pour le système éducatif et participé à différents projets sociaux et culturels, notamment un circuit interne de télévision à la prison de Fresnes et la création de l’Association "Audiovisuel Pour Tous dans l’Education" (APTE), qu’il a présidée pendant 5 ans. Il est également l’auteur d’un roman, "La saldéprof" (Editions Syros, 1983).

Filmographie : Le Sujet (1996), Paysan et Rebelle (2002), Les LIP, l’imagination au pouvoir (2007), Tous au Larzac (2011).

Séance de courts métrages autour

du thème « Étranges Étrangers »

Samedi 28 janvier 14h au Compa

Dans le cadre du dispositif Lycéens et apprentis au cinéma en Région Centre, les élèves de seconde du Lycée Silvia Monfort de Luisant ont participé à un atelier de programmation. Avec l’aide de leur enseignant Jean-Pierre Arnaudet et d’un intervenant de l’Agence du court-métrage (Arnaud Hée), ils se sont confrontés au travail exigeant de la programmation et vous présentent le fruit de leurs visionnages et de leurs réflexions.

"Après avoir visionné divers courts métrages sur le thème de l’étranger, nous avons établi un programme
permettant de découvrir les différentes significations du terme : l’étranger ne vient pas toujours d’un ailleurs
géographique ; il peut aussi venir d’un ailleurs social ou moral.
L’ordre de présentation des films est conçu de façon à varier différents genres, qu’il s’agisse d’images
traditionnelles ou d’animations. L’enchaînement des films permet de créer un rythme particulier en faisant
alterner des courts métrages de durées diverses. Les trois premiers permettent de présenter un large
éventail de nationalités tandis que le dernier propose un autre sens du terme « étranger ». Il s’agit de prendre le mot dans une dimension intérieure et corporelle."
Les élèves de seconde GT9 du lycée Silvia Monfort de Luisant

Présentation assurée par les élèves-programmateurs.

Corps étrangers de Nael Marandin, 2007, 22 min

Irinka et Sandrinka de Sandrine Stoïanov, 2007, 16 min

De l'autre côté de Nassim Amaouche, 2003, 30 min

Histoire tragique avec fin heureuse de Regina Pessoa, 2005, 8 min

Les ateliers familles

Cette année, le Compa propose des ateliers autour du cinéma

le mercredi et samedi après-midi de 14h00 à 16h00.

Au programme de ces après-midis :

Bruitage au cinéma – à partir de 7 ans

Au cinéma, comment bruite-t-on le crépitement du feu, le vent, la pluie, les pas dans la neige, le galop d’un cheval, un grincement de porte ou encore le départ d’une rame de métro ?

Vous allez voir qu’au cinéma, tous les moyens sont bons pour reproduire un son.

De l’image fixe à l’image animée – à partir de 5 ans

Plonge dans l’histoire du cinéma. Des images fixes aux images animées tu manipuleras les différents jouets optiques et fabriquera ton propre thaumatrope et folioscope. Tu découvriras ensuite les premiers films des frères Lumière, de Georges Méliès et Disney.

 

 

Sur Réservation : 02.37.84.15.08

 

Espace restauration

Entre deux films, vous pourrez vous restaurer sur place, un espace détente sera mis à votre disposition. Vente de sandwichs le jeudi et vendredi et de crêpes le samedi.

Et pour les petits creux, la boutique du Compa s'aggrandit : gâteaux, bonbons, chocolats, boissons de Beauce...