Le compa

Tilt : Des-Equilibres

Exposition du 25 juin 2009 au 31 octobre 2009

Affiche de l'exposition Tilt au Compa

Indispensable à la vie et menacée, qui dessine l’horizon et se meut constamment, présente dans la totalité des corps vivants mais si rare à l’échelle de l’univers… Tous ces contrastes, présents dans l’eau, sont explorés par l’exposition "TILT : Des-équilibres". Un parcours initiatique à l’art contemporain, entre équilibre et déséquilibre.

Un projet régional en 2009 et 2010

Initier et sensibiliser à l’art contemporain, et plus précisément à l’art conceptuel, par le prêt d’œuvres, permettre aux musées de les intégrer à leurs expositions, tels sont les objectifs. Cette initiative du Centre National d’Art Plastique (CNAP) Centre prend vie dans 11 musées de la région. Le Compa présente donc 8 artistes de renom, dont les pièces s’inscrivent dans la continuité des propos de l’exposition Eaux. Le visiteur est renvoyé à tous les paradoxes et contrastes présent dans l’eau. Equilibre, déséquilibre… Le public balance… et s’engage dès lors vers d’autres expériences physiques, psychologique et sociales.

Qu’est ce que le véritable équilibre des choses ?

Curieuse et amusante que la vidéo de Peter Fischli & David Weiss, Der Lauf der Dinge (le cours des choses). Devant vous : une réaction en chaîne, ininterrompue, faisant appel aux différents éléments de la nature. La question se pose alors d’elle-même : quel contrôle exerçons-nous réellement sur les choses, et donc sur la nature ?

Une barre verticale, figée qui répond à un mot coupé, mouvant… La lecture n’en est pas moins impossible. Stable est bien le mot inscrit. Que cache cet intitulé, également titre de l’œuvre de Peter Downsbrought ? Que contient-t-il ? Le malaise du visiteur se retrouve dans la sensation que l’œuvre n’est pas stable, pourtant le cerveau a reconstitué le sens du mot. L’équilibre est-il, par définition, statique ?

 

 

Introspection

Still Water de Roni Horn, représente l’eau, d’apparence calme. Mais à y regarder de plus près, les photographies sont légendées… de pensées de l’eau qui font de Still Water une œuvre introspective. "Entrer dans l’eau, c’est entrer en soi. Lorsque vous vous reflétez dans l’eau, reconnaissez-vous l’eau en vous ?", interroge Roni Horn. L’eau est-elle le reflet de notre identité ?

Et quand est-il du mercure ? Ce métal liquide, à la fois beau et extrêmement dangereux, est capable de voler en mille gouttelettes et de redevenir immobile… Hydra Piano, l’œuvre de Rebecca Horn, n’évoque-t-elle pas parfaitement le flux de l’énergie et le rôle d’animation et d’existence de la matière ?

La série d’œuvres Objets Extraordinaires de Lilian Bourgeat perturbent… Les Bottes de Sept Lieues se dressent magistralement devant nous. Quelque chose dérange dans cette paire de bottes…Mais quoi ? L’artiste change les échelles, et met ainsi à mal notre équilibre mental. Il retire également aux objets leurs fonctions, plongeant le visiteur dans l’absurde ou le surréalisme. Cette paire de bottes n’est-elle pas constituée de 2 pieds gauches ?

Big Brother

Le Dispositif Promotionnel n°1 du même artiste invite le public à monter sur des disques qui s’emboitent et tournent en sens contraire. Les groupes se défont, d’autres se forment… On pense alors s’amuser de cette répartition aléatoire, être en complicité avec les autres membres du groupe… Jusqu’à se rendre compte que l’on est filmé et diffusé. Qui nous regarde-donc ? Nous juge-t-on ?

L'oeuvre de Lilian Bourgeat exposée au Compa lors de l'exposition "Tilt : Des-Equilibres", été 2009.
© L. Bourgeat, photo : N. Franchot, Le Compa, Chartres

A la visite de cette exposition, le public de TILT repart sans doute avec plus d’interrogations que de réponses. Toutes ces œuvres témoignent cependant de la dynamique de l’équilibre, qui se recrée en permanence.

Haut de page

Et aussi :

Téléchargez le dossier de presse de l'exposition :

application/pdf DP Tilt Compa