Le compa

Et aussi en 2010...

Les autres expositions

© Le Compa, 2010

En 2010, plusieurs expositions ont été installées au musée, certaines durent quelques semaines alors que d'autres restent plusieurs mois, voire un an...

Une grande exposition s'est installée au musée pour toute l'année 2010 : EAUX

Pour plus d'informations cliquez ici

Du collectionneur ... au conservateur du 19 décembre 2009 au 28 mars 2010 (les vitrines du Compa)

Affiche de l'exposition "du collectionneur au conservateur" Le Compa
© Le Compa, Chartres, 2009

À travers la présentation d’une cinquantaine de pièces, l’exposition propose au visiteur de découvrir cet ensemble d’objets « ordinaires » chargés d’histoire.

Transformer des objets d’une collecte individuelle en objets de musée, c’est l’idée mise en œuvre à travers l’exposition « Du collectionneur au conservateur ».

Pot à châtaignes, vinaigrier, boucheuse à bouteilles, poêlon, jabloir du tonnelier, chaufferette pour les pieds, beurrier rafraîchisseur, autant d’objets insolites et de pratiques oubliées qui témoignent de la vie quotidienne de la population rurale en Beauce entre les années 1880 et les années 1970, des fourneaux à l’atelier, en passant par le bistro, lieu de sociabilité incontournable.

Objets anciens du quotidien provenant d’une collection particulière, celle de Jean Richard (1917-1974), collectionneur averti.

Téléchargez le communiqué de presse : CP Don Richard

Eco-diversité du 01 avril 2010 au 29 août 2010

Affiche de l'exposition "Eco-diversité" du 1er avril au 30 juin 2010
© Le Compa, 2010

2010, année internationale de la biodiversité ; dans ce contexte et dans la continuité de l’exposition « EAUX », le Compa a choisi de présenter une exposition sur la richesse de la faune aquatique du département. Contenu scientifique et photographies étonnantes de Damien Rouger se mêlent pour rendre compte des habitats, des écosystèmes, des pollutions du milieu…

Une exposition labellisée "Année internationale de la biodiversité 2010"
Damien Rouger pratique la photographie animalière depuis quatre ans et nous fait partager sa passion. Invisible dans sa tenue de camouflage, parfaitement immobile pendant des heures, voire une journée entière, il a réussi à capter le quotidien d’une quarantaine d’espèces.

C’est à travers son objectif que l’on peut contempler des scènes uniques comme la compétition pour un même nid, la lutte entre deux cygnes pour conserver un territoire, des scènes de parade amoureuse, de reproduction, des prédateurs en quête de proies…
Un travail qui nécessite du repérage, des heures d’observations pour identifier les traces et les habitudes des espèces.

S’appuyant sur le témoignage unique que constituent ces photographies, cette exposition s’attache à aborder la notion d’éco-diversité par le biais de définitions simples et accessibles à toute la famille.

Jourrnée internationale de la biodiversité
Le 22 mai 2010, à l'occasion de la Journée internationale de la biodiversité, le photographe Damien Rouger prpose des visites guidées de l'exposition, de 14h à 18h.

A noter : Visites commentées de l’exposition en présence du photographe TOUS les dimanches de mai, de 15h à 17h, et à l’occasion de la journée internationale de la biodiversité le 22 mai, ainsi que le 13 juin 2010.

Téléchargez le communiqué de presse des journées de la biodiversité : CP Journée biodiversité
Téléchargez le communiqué de presse : CP Eco-diversité
Téléchargez le dossier de presse : DP Ecodiversité

L'hygiène à travers l'histoire du 22 avril 2010 au 30 juin 2010 (les vitrines du Compa)

Plat à barbe, exposition "L"hygiène à travers l'histoire", 2010, Le Compa
© Musée de Chateaudun

Le Compa présente une exposition d’objets liés à l’hygiène, de l’antiquité à nos jours, issus des collections de différents sites de la région Centre : les musées des Beaux Arts de Chartres et de Châteaudun, musée d'art et d'histoire de Dreux, maison de l’archéologie de Chartres, château de Chamerolles, et musée de l’école d’Eure et Loir.

Canalisations, pot à onguent, cuillère à fard, boîte à savon, bourdaloue, garniture de toilette, crachoirs… des pièces et des iconographies traitant de la propreté au sens le plus large. Une exposition à la fois chronologique et thématique avec des vitrines consacrées aux instruments
de toilettes, aux lieux d’aisance ou encore à l’histoire du savon.

À travers la présentation d’une quarantaine de pièces, l’exposition propose au visiteur de découvrir l’évolution des pratiques de l’hygiène. Des pratiques liées à la fois aux rythmes de vie, aux croyances, au statut social ou encore à l’actualité, comme celle qui a poussé nos
contemporains à se laver les mains très fréquemment il y a quelques mois pendant « l’épidémie » du virus H1N1…

Téléchargez le communiqué de presse : CP Hygiène à travers l'histoire

Du jardin au marché : outils de maraîchage à Nogent-le-Roi du 09 juillet 2010 au 27 septembre 2010 (les vitrines du Compa)

Pour ses 20 ans, le Compa met à l’honneur les donateurs qui permettent au musée d’enrichir ses collections de manière significative. Dans un espace dédié de 50 m2, le musée présente une partie de la donation de la famille de Michel Chapet, maraîcher à Nogent-le-Roi.

Cette exposition est l’occasion de mettre en valeur une collection particulière consacrée à la culture maraîchère en Eure-et-Loir, une activité méconnue du département, et de valoriser les savoir-faire
de cette tradition agricole.
La famille Chapet, et plus particulièrement Michel Chapet, a marqué l’histoire de Coulombs tant par ses activités de maraîchage que par ses engagements dans la vie de la commune. Michel Chapet (1921-2009), à l’origine de cette collection, avait un goût prononcé pour le patrimoine : il a ainsi sauvegardé des documents et des outils liés à l’activité de maraîchage et de vente sur les marchés ambulants ; il a aussi contribué à la réalisation de nombreuses d’expositions présentées sur son canton.

Yvette Chapet a souhaité poursuivre cette mission de sauvegarde et de promotion de cette activité patrimoniale et départementale en donnant cette collection d’environ 70 objets au Compa.
Ainsi, après un travail d’identification et de recherche, ces objets sont devenus des « objets de musée ». Leur singularité en fait des outils de compréhension et de réflexion patrimoniale. Ils viennent enrichir les collections du musée, dans un domaine peu représenté au Compa et contribuent à l’élargissement des sujets relatifs à la société rurale.

L’exposition
Le travail du sol et la fertilisation, le semis et la plantation, l’irrigation et le contrôle de l’humidité, la protection des cultures, la récolte et enfin le conditionnement et la vente des produits : la présentation reprend toutes ces grandes opérations du maraîchage. Cette collection rassemble notamment des objets tels que le groupe motopompes De Dion Bouton, les cloches, la balance ou encore le soufflet à vigne…

Pour terminer, le visiteur peut entendre un témoignage sonore de Michel Chapet sur cette collection.

Quelques vues de l'exposition : ici

Agricultures miniatures du 05 juin 2010 au 12 décembre 2010

Affiche de l'exposition "Agricultures miniatures", du 5 juin au 12 décembre 2010 au Compa.
© Le Compa, 2010

Les belles maquettes agricoles d'hier et d'aujourd'hui s'exposent au Compa. C'est l'occasion de découvrir des collections rares et insolites, de France et de Hongrie. en collaboration avec le Musée hongrois de l'agriculture de Budapest et le Musée du Vivant - AgroParisTech.

C’est l'histoire du maquettisme agricole, au travers de 80 modèles du 19e siècle à nos jours, provenant du Musée de l’agriculture de Budapest, du musée du Vivant AgroParisTech-Grignon, de collections particulières et du Compa.

Autour des "maquettes pour vendre", des "maquettes pour apprendre" et des "maquettes pour se distraire", c'est la découverte des us et coutumes de passionnés et de professionnels sur une activité moins connue que le modélisme ferroviaire ou l'aéromodélisme. 1/10e ou 1/32e, maquettes ou jouets, fabrications industrielles ou artisanales, matériel pédagogique ou commercial…
De belles et rares maquettes jamais montrées : un semoir utilisé par des représentants de commerce en 1852, les maquettes de Deering présentées lors de l'Exposition universelle de 1900 à Paris, des modèles hongrois des années 30 et de l'époque collectiviste, et aussi des modèles uniques réalisés par des passionnés.

Le dimanche 6 juin - journée spéciale
Toute la journée : rencontres avec des passionnés qui ont fabriqué leurs maquettes (machines à vapeur, locomobiles, batteuses, maquettes « meccano »). Ils mettront en fonctionnement leurs créations.

De 14h à 18h : « Lectures miniatures », visites théâtralisées par la Compagnie du Bois-Midi.
Autour des modèles de l'exposition et des machines "taille réelle" des collections, ce spectacle sera l'occasion d'offrir un regard ludique sur les maquettes agricoles.

Découvrez le musée Hongrois de l'agriculture
Découvrez le musée du vivant - AgroParisTech
Galerie de photographies de l'exposition ici
Téléchargez le dossier de presse : DP Agricultures miniatures
Téléchargez le communiqué de presse de l'exposition : CP expo miniature

Haut de page