Le compa

Les projections du Compa, "La terre en héritage"

Projections de documentaires et fictions, conférences, rencontres du 12 au 16 mars 2014

Le repos du paysan n’annonce que très rarement le repos de la terre. Davantage considérée aujourd’hui comme outils de production que comme patrimoine, la terre ne jouit d’aucune retraite. Elle accompagne la ferme pour devenir le lot confié au jeune repreneur, fils d’exploitant ou jeune « étranger » du monde agricole.

Au programme :

Mercredi 12 mars

14h30 : Les sept frères

Un film d’animation en aquarelles de Riitta Nelimarkka et Claude-Louis Michel, France/Finlande, 2010
(durée : 1h) - à partir de 6 ans

Librement adapté du roman finlandais d’Aleksis Kivi, le film raconte l’histoire de sept frères orphelins, bagarreurs et paresseux qui préfèrent la chasse, la pêche et l’oisiveté aux travaux de la ferme familiale dont ils ont hérité. Fuyant les autorités qui les obligent à apprendre à lire et à écrire, ils se cachent dans les forêts et les hautes plaines du Sud de la Finlande où de nombreuses aventures les attendent, comme un voyage initiatique entre magie et merveilleux…

 

Vendredi 14 mars

20h30 : L’apprenti

Un docu-fiction sur l’apprentissage en milieu agricole, réalisé par Samuel Collardey, France, 2008
(durée : 1h25)

Cette docu-fiction met en scène Mathieu, un jeune élève de lycée agricole, apprenti en alternance dans une petite exploitation laitière du plateau du haut Doubs. Nous suivons Mathieu et son entourage tout au long d’une année scolaire, rythmée d’un côté par les examens, les vacances scolaires et les sortis entre copain, et d’un autre côté par les différentes tâches agricoles imposées par les saisons.

Samedi 15 mars

14h30 : De père en fils

Un documentaire sur la transmission des savoir-faire liés à l’activité agricole, réalisé par Philippe Ayme, France, 2005
(durée : 50min)

Mon père m’a toujours dit : “Des trois fils, c’est celui qui travaillera les terres qui aura la ferme”. J’aimais beaucoup cette maison et j’espérais de tout cœur y vivre un jour. Mais je n’ai pas voulu des terres. Mon désir de faire des images était plus fort. Régis, le second de mes frères, se prépare aujourd’hui à reprendre l’exploitation. Filmer cette passation me fait vivre au plus près la relation entre père et fils, et percevoir les minces espaces qui nous séparent et qui nous lient. Dans le sud de la Drôme, sur les terres d’enfance de l’auteur, se prépare aujourd’hui la passation de l’entreprise agricole familiale, de son père à son frère.

20h30 : L’hiver dernier

Une fiction sur les joies et les difficultés liées à la reprise d’une exploitation, un héritage souvent lourd, réalisée par John Shank, France, 2012
(durée : 1h43)

Quelque part sur un plateau isolé. Johann a repris la ferme de son père. Il y consacre tout son temps et toute son énergie. Aux portes de l'hiver, l'équilibre fragile de son exploitation est menacé. Johann se replie sur lui-même, fuit les êtres qui l'entourent. Prisonnier de son héritage, il continue à accomplir les mêmes gestes et tente d'aimer comme il peut l'univers dans lequel il vit, au moment même où ce monde est sur le point de disparaître.

Dimanche 16 mars

14h30 : Quelque chose de très précieux

Un documentaire qui pose la question des évolutions de l’agriculture et du monde rural, partagés entre modernité et agriculture traditionnelle, réalisé par Arlette Girardot, France, 2003, (durée : 52min)

15h30 : Conférence de Nadine Vivier,historienne,

sur l’évolution des villages et des sociétés rurales aux 19è et 20è siècles

Réservation conseillée au 02 37 84 15 00
Entrée gratuite

Haut de page