Le

Le dossier web | Printemps 2011

Passion Lanz : 100 ans du premier tracteur Lanz

Le 5 juin prochain, une centaine de tracteurs Lanz seront réunis au Compa. A cette occasion, revenons sur les grands événements de cette marque pionnière dans l’évolution du machinisme agricole.

Lanz
© Le Compa

Les passionnés témoignent

Même si la marque Lanz a disparu, absorbée par l’immense John Deere, il reste des incorruptibles dévoués corps et âme à la marque. Ils se battent pour que celle-ci ne se fasse pas oublier et revive la gloire de l’époque au moins quelques jours dans l’année.
Nous avons rencontré le président du club Lanz Bulldog de France ; il témoigne.

Laurent Touche : président du club Lanz

Depuis quand le club Lanz existe-t-il ?

Il faut tout d’abord savoir que le club Lanz est le premier club de collectionneurs en France à être créé.

Fondé en 1993 par un groupe de 4 passionnés, il n’a cessé de se développer en attirant de nouveaux amateurs de toutes marques ; aujourd’hui ses adhérents représentent plusieurs milliers de machines préservées.

La création du club s’est faite tout naturellement puisque chaque membre fondateur étaient déjà à la recherche de pièces détachées et de tracteurs. Tous ont alors décidé de mettre leurs efforts en commun et ainsi partager leur savoir-faire et fédérer les collectionneurs.

 

Logo club Lanz de France
© Le Compa

Pourquoi Lanz ?

Pierre Bouillé, Francis Dupont, Yves Hubert et Jean Lacaille, membres fondateurs, étaient grands amateurs de tracteurs à boule chaude. Voulant créer un club pour préserver ce type si particulier de tracteurs, le choix est porté sur Lanz. Il existe aujourd’hui 7 clubs de marques agricoles.

Le club est affilié à la FFVE (fédération française de véhicules d’époque) qui défend le patrimoine des véhicules anciens, et est reconnue d’utilité publique.

 

Laurent Touche
© N. Franchot - Le Compa, 2009

Depuis quand êtes-vous président ?

Je suis président depuis 2007. J’ai toujours été passionné par les tracteurs et notamment par Lanz. En devenant président, j’ai voulu faire avancer les choses au niveau des amateurs et surtout transmettre ce qu’on m’a appris. Je fais des milliers de kilomètres chaque année pour me rendre à des manifestations de tracteurs, pas uniquement Lanz, et c’est ma grande passion.

Le noyau du club se situe à Bonneval en Eure-et-Loir, (président, secrétaire, trésorier) ainsi qu’une vingtaine de membres, ce qui nous permet de pouvoir se voir régulièrement pour concrétiser nos projets.

 

Carte de membre du club Lanz de France
© le Compa

Qui sont vos adhérents ?

On compte actuellement entre 420 et 450 membres au club Lanz, ce chiffre reste stable malgré la récente crise. Ils viennent de toute la France et nous avons même des membres étrangers (Belges, Hollandais, Luxembourgeois, Suisses, Italiens, Espagnols et Portugais).

Afin d’être à l’écoute de tous nos membres, nous avons déterminé 8 régions en France et désigné des délégués qui sont nos relais.

 

Quelles sont les principales actions du club Lanz ?

Le club a différents objectifs.

Nous organisons des manifestations, mais nous sommes aussi partenaires de certaines fêtes. Par exemple en 1998, le club à organisé un grand rassemblement de tracteurs à Chartres en partenariat avec le Compa.

Nous organisons aussi chaque année le championnat de labour à l’ancienne depuis 2000. Il y a tout d’abord entre 10 et 15 épreuves régionales, les 2 premiers de chaque région se retrouvent en finale nationale et le champion de France est ensuite désigné. En 2011, la finale se déroulera le week-end du 17-18 septembre à Saint-Caradec-Trégomel dans le Morbihan.

Le club publie un magazine trimestriel de 24 pages appelé « Premier », car il n’existait pas de revues spécialisées pour les collectionneurs à cette époque. Il n’est destiné qu’aux adhérents. On y trouve divers documents autours des machines agricoles : des documents techniques, le calendrier des prochaines manifestations, des annonces, des historiques sur des marques ou machines… Le magazine est écrit par les adhérents qui m’envoient leurs articles, leurs idées et je les mets en forme.

Mais quotidiennement, le but du club est d’aider les adhérents dans la restauration de leurs tracteurs (manuels techniques, pièces…), dans leur envie d’acheter, de collecter des belles pièces. Des spécialistes sont là pour donner des conseils techniques si besoin…

Et aussi :

Pour contacter le club Lanz : clublanzbulldog@orange.fr

conception : Stéphane Rébillon

En savoir plus sur :
Passion Lanz, le 5 juin 2001 au Compa