Le

Le dossier web | Printemps 2010

L'eau en Eure-et-Loir

« 66% des Français se disent insuffisamment informés sur toutes les questions se rapportant à l’eau » (Source : baromètre Sofres / C.I Eau 2009). En Eure-et-Loir, qu'en est-il ? Nappe de Beauce, nitrates, pesticides, CIPAN... sont autant de notions associées à la gestion départementale de cette ressource. En écho à l'exposition « Eaux » du Compa, ce dossier web explore le thème de « L'eau en Eure-et-Loir... du captage au robinet ». Une lecture synthétique pour répondre aux questions qui touchent le quotidien des Euréliens et pour mieux appréhender les enjeux locaux que représente cet élément...

Agir en aval

Potabilisation et traitements des eaux usées

Les efforts menés dans le département permettent de réduire la pollution des ressources d’eau pour une distribution de qualité au consommateur.

Roseaux utilisés pour les traitements végétalisés naturels de l'eau.
© Conseil général d'Eure-et-Loir, SATESE

Traiter l’eau à la source : la qualité de l’eau consommée...

Dans cette recherche permanente de qualité, les trois agglomérations principales (Chartres, Dreux, Châteaudun) ont été amenées à s’équiper de stations de traitement pour produire de l’eau, destinée à la consommation, conforme à la réglementation. Malgré cela, en 2008, 32% des unités de distribution d’eau d’Eure-et-Loir ont fourni une eau dont la teneur moyenne en nitrate a été supérieure à 50 mg/l. Elles ont ainsi alimenté 12% de la population du département (près de 50 000 habitants) et 8 % supplémentaires (près de 35 000 habitants) risque d’être aussi touchés dans les prochaines années, si aucune disposition ne sont prises.

A ces équipements s’ajoutent des contrôles réguliers réalisés par les DDASS. Les résultats sont diffusés par des actions d’information, à destination des usagers. Tout consommateur peut ainsi, sur le site de la DDASS, consulter les données qualitatives de l’eau de sa commune.

… et dépolluer les eaux usées : station d’épuration et solutions naturelles

Faire la vaisselle, prendre une douche… Après toutes ces actions quotidiennes, que devient ces « eaux sales » ? 54% des Français pensent que les eaux usées sont retraitées en usine pour produire de l’eau potable*. Et vous ?
En réalité, ces deux traitements sont parfaitement distincts. Les eaux rejetées d’usages domestiques, industriels sont ce que l’on appelle les « eaux usées ». Traitées dans des stations d’épuration, elles sont alors « dépolluées » avant restitution dans le milieu naturel. Systèmes de filtration, de décantation, traitement biologique… sont autant d’étapes nécessaires à la reconquête de la qualité de ces eaux sales.
Cet assainissement en usine, contraignant en investissement et lourd en entretien, peut faire place à un traitement « naturel ». En Eure-et-Loir, la solution de systèmes dits « extensifs » se développe, soit de type lagunages naturels ou végétalisés de type « roseaux ».
Un exemple : les traitements végétalisés de type « roseaux ».
Peu contraignant et plus adapté aux petites collectivités : les filtres plantés de roseaux. Qu’est-ce que c’est et comment cela fonctionne ?

Schéma de filtres plantes de roseaux.
© FNDAE

Il s’agit en fait de systèmes de filtres à gravier et à sable sur lesquels sont plantés des roseaux. L’épuration répond alors à un mécanisme naturel : la croissance des racines des roseaux. Les bactéries qui vivent au niveau de leurs racines transforment la pollution en nourriture assimilable par les roseaux. En échange, les roseaux apportent l’oxygène permettant aux bactéries de vivre.

Système racinaire des roseaux et bactéries
© SINT

Cette dépollution naturelle des eaux usées occupe une place de plus en plus prépondérante dans les procédés d’épuration des petites collectivités, et peut être alors associée au système d’épuration par lagunage.

Détail des roseaux enracinés.
© CEMAGREF
* Baromètre Sofres / C.I Eau 2009

Et aussi :

En savoir + sur...

la qualité de l'eau consommée en Eure-et-Loir et en région Centre : DDASS

Ce dossier a été réalisé en étroite collaboration avec :

 

leConseil général d'Eure-et-Loir
(Services DAEER, CATER, SATESE, SATANC)

 

leSAGE Beauce

 

Claude GITTON
Chef du service eau et des milieux aquatiques de la Diren Centre