Le

Le dossier web | Eté 2010

De Chartres à Budapest...

Pour les fidèles du Compa, la Hongrie est une référence régulière dans les événements, et plus particulièrement les projets d’expositions du musée. Après « Affiches de Hongrie », le Compa propose depuis le 5 juin 2010 une nouvelle exposition temporaire « Agricultures miniatures », réalisée en collaboration avec le Musée de l’agriculture de Budapest. L’occasion de dédier ce dossier web à une activité du musée peu connue du grand public : le partenariat inter-musées, national et internationale.

Drapeau de la Hongrie
© http://www.swissfirepatchcollector.com/

Qu'est-ce que la coopération ?

France - Hongrie, un projet inter-musées

En 2003, le Conseil général d’Eure-et-Loir entame le projet de coopération dans le cadre du programme européen Centurio (Programme Interreg IIIC). L’objectif est, en effet, de familiariser les nouveaux entrants dans l’Union européenne avec les instruments de la politique régionale européenne. Avec l’entrée de la Hongrie dans l’U.E le 1er mai 2004, les premiers échanges entre le département et ce pays, plus précisément le département d’Hajdú-Bihar, donnent alors pleinement sens à ce programme.

Présentation du projet

C’est donc tout naturellement que le prolongement de cette coopération franco-hongroise, à l’échelle départementale, se poursuit et investit le champ culturel en 2005. Le Compa et le Musée hongrois de l’agriculture de Budapest y jouent dès lors le premier rôle.
Bien que le Musée de Budapest ne soit pas dans la zone de coopération du département, la renommée des deux musées justifiait ce rapprochement, qui repose sur un point commun fort : l’agriculture.

Le partenariat durable qui s’est établi entre les deux musées, à Chartres et à Budapest, contribue à valoriser le patrimoine agricole et rural eurélien, hongrois mais aussi européen. L’agriculture constitue, en effet, un élément structurant de la construction européenne et un élément d’identité fort pour l’Europe.

Des objectifs partagés

Cette coopération vise à développer des échanges de pratiques professionnelles d’une part, et d’autre part, à développer une approche comparée des agricultures dans les deux pays.

En 2005, le Compa et le Musée hongrois de l’agriculture (Magyar Mezőgazdasági Múzeum) ont défini quatre axes de coopération :

  • la participation à des colloques et séminaires de recherche (en 2005, des représentants du musée hongrois de l’agriculture sont intervenus au colloque organisé par le Compa sur le thème "Innovations et musées"
  • l’organisation d’expositions
  • des échanges de compétences professionnelles, d’une part, dans le domaine de la muséographie et de la médiation (Le Compa), et d’autre part, dans le domaine de la conservation préventive et de la recherche (Mgmm)
  • un travail concerté au sein de l’Association internationale des musées de l’agriculture (AIMA). Le Musée de l’agriculture de Budapest est membre de cette association et peut servir de relais pour d’éventuels projets européens.
Invitation de l'exposition hongroise d'affiches agricoles, en collaboration avec Le Compa.
© Le Compa, Chartres, 2009

Dans un second temps, une collaboration a pu se développer avec un musée du département d’Hadju-Bihar, le Musée Déri de Debrecen.

Cette coopération doit, en effet, permettre :

  • une valorisation au niveau européen des 2 musées,
  • la réalisation d’expositions à dimension européenne,
  • de véritables échanges d’expériences professionnelles.

Et surtout, les actions culturelles donnent une visibilité forte aux projets de coopération décentralisée et ont un impact direct auprès des habitants des deux collectivités.

 

Et aussi :

Collections du Musée hongrois de l'agriculture de Budapest

A consulter :

 

Le site Internet du Musée hongrois de l'agriculture de Budapest (en anglais)